Villa – 749 Saifi

Un grand restaurateur acquiert cette villa en ruine en vue de la reconstruire et de l’offrir à l’un de ses fils. Saifi est un quartier historique lourdement marqué par la guerre, au coeur du défunt centre-ville de Beyrouth. Une intervention délicate commande ici de reconstruire sans effacer les pierres et les arcades en façade, qui porte les traces d’un passé lointain, mais que l’on veut toujours présent.

Les quatre étages de la villa sont enchassés à même le coffre des ruines existantes. On adopte ici une stratégie de valorisation du patrimoine qui procède par voie de contraste et de rehaussement. La pierre ancienne, d’un beige clair, est habilement « re-cousue » à un second revêtement, dont la surface, métallique, présente des tons beaucoup plus sombres. Les deux enveloppes sont délicatement rejointes à l’aide d’une matrice faite de tubulures noires, directement enchassées dans la pierre existante. Sorte de « haute couture » du passé et du présent, le travail en façade laisse place à une architecture intérieure étonamment transparente, qui bénificie des ouvertures et du cachet des arcades côté rue. Conviviaux, ouverts, et fluides, les espaces intérieurs s’enchaînent tout en communiquant de façon presqu’indifférenciée avec les terraces extérieures. Le résultat, poreux et léger, confère à la résidence un aspect net, calme, et réslument moderne… tout en conservant bien sûr, l’âme et la prodonfeur de son passé.

Réalisé sous les auspices de Bernard Khoury/DW5, Tatiana contribue directement à toutes les étapes du projet – en particulier les phases d’élaboration du concept et les détails de l’harmonisation en façade.

Beyrouth — Liban
{2012-2013}

Client: Confidential – Privé
Emplacement: Saifi – Centre-Ville de Beyrouth
Specifications: villa de 770 m2 + terrasses
Bureau: Bernard Khoury/DW5
Statut: réalisé